Méthodes d'entretien

 

Le but de l’entretien est de déloger les cendres accumulées dans les cellules du filtre à particules.

La technologie de nettoyage développée et brevetée par l’entreprise américaine FSX inc. est à ce jour la plus efficace et la plus reconnue sur le marché. Cette technologie utilise 2 étapes de nettoyage soit : pneumatique (Phase 1) et thermique (Phase 2).


Nous offrons également une technologie unique de nettoyage chimique (Phase 3) qui permet de « sauver » certains filtres qui ne peuvent pas être nettoyés à l’aide des phases 1 et 2. Ainsi, nous pouvons nettoyer des filtres non-conventionnels et des filtres qui sont contaminés par de l’huile moteur, de l’antigel ou bouché par une accumulation excessive de cendres. Avec cette technologie, nous « sauvons » ainsi 15% plus de filtres!

 

 

Phase 1 – Pneumatique : Cette méthode de nettoyage consiste à déloger la suie et les cendres à l’aide de jets d’air comprimée bidirectionnels. C’est la méthode la plus économique et la plus rapide. Par contre, bien qu’il s’agisse de la meilleure technologie pneumatique disponible sur le marché, son efficacité est limitée pour déloger les cendres compactées. Nous recommandons à nos clients de toujours opter pour le traitement thermique (Phase 2) pour obtenir un nettoyage plus efficace.

Phase 2 – Thermique : Il s’agit du traitement que nous recommandons le plus à nos clients pour un meilleur résultat. Le processus de nettoyage dure au moins 12 heures et il consiste à chauffer le filtre pendant plus de 9 heures à 1100 degrés Fahrenheit ce qui permet de « décoller » les cendres des parois pour ensuite pouvoir les retirer à l’aide de l’équipement de nettoyage pneumatique.

Phase 3 – Chimique : Ce procédé de nettoyage est réservé aux filtres qui ne se nettoient pas à l’aide des phases 1 et 2, ou encore de filtres qui contiennent des quantités énormes de cendres compactées ou contaminés par un liquide (carburant/huile/antigel).  À l’aide de produits chimiques et d’un équipement spécialisé, ce nettoyage dure entre 4 et 8 heures et il permet de « sauver » des filtres qui autrement seraient remplacés par des neufs.