Type de particules et regénération du filtre

En résumé, 3 types de particules s’accumulent dans le filtre :

1. Les suies : partie noire de la fumée d’échappement dégagée par la combustion du carburant ;

2. Les cendres : résidus provenant de la consommation d’huile moteur et des processus de regénération ;

3. Les particules métalliques d’usure : débris provenant du processus d’usure normale du moteur.

La regénération du filtre permet de transformer les suies accumulées en cendres. Lorsque la température atteint une certaine température (entre 350 et 600°C), les particules de suie s’oxydent (brûlent). Selon le cycle d’opération du véhicule, 3 types de regénération sont possibles :

1. Passive : Se produit automatiquement, pendant le fonctionnement normal du véhicule, sans que l’opérateur ne s’en aperçoive ni n’ait à intervenir. Elle se produit quand les conditions d’opération du véhicule engendrent une température suffisante des gaz d’échappement pour oxyder les particules de suie.

2. Active : Survient lorsque la regénération passive est impossible. Souvent, un jet de carburant diesel est injecté en amont du catalyseur pour faire augmenter la température des gaz d’échappement et « activer » la regénération du filtre à particules.

3. En arrêt : Il s’agit d’une regénération active mais qui se produit lorsque le véhicule est en arrêt. Ce type de regénération s’effectue lorsqu’une regénération active n’est pas possible pendant l’opération du véhicule et/ou que l’opérateur a volontairement annulé une regénération active.